LE CULTUREL

Au Coeur même de la Culture

Archive pour la catégorie 'SHOWBIZ'


News : Joyce Mambo chante le seigneur

7 février, 2009
ACTUALITE, MANCHETTE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

            Avec un album composé de 6 titres Joyce Mambo, puisque c’est d’elle qu’il s’agit a fait son entrée depuis le 5 avril 2007 dans le cercle des artistes musiciens qui animent la vie de notre musique « Mon étoile » de la jeune Joyce est un opus qui nous plonge entièrement dans l’univers de la musique chrétienne. En témoignent les différents morceaux. De Tchinéké à un temps pour tout en passant par l’éternel soit louer ma délivrance et j’accomplirai mon destin. L’auditeur a droit à une thématique tournant autour des bienfaits de notre Seigneur et des attentes que place en lui la chanteuse. Reconnaissance oblige Joyce Mambo n’oublie pas Mr Bobo Nevis et Dieu Tout Puissant. Elle finira par adresser ces par des réconfortantes de la bible. « A toutes les personnes qui souffrent inspirées. 

            Je leur demande de ne pas en tenir copte, mais de contempler l’amour du Seigneur, il ne déçoit pas, dans son répertoire l’échec n’existe pas, il nous a donné son fils unique preuve de l’amour de notre Seigneur. Il nous revient de l’appeler avec force ». 

CE QUE JE PENSE : Et si Libercom soutenait nos hommes de culture ?

7 février, 2009
ACTUALITE, MANCHETTE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

Il n’est un secret pour personne que nos hommes et femmes de culture ont besoin d’énormes soutiens : tant financiers que matériels. Là-dessus nous sommes tous d’accord. 

Avant tout chose, Je précise loin de moi un esprit nationaliste ou xénophobe. La maxime claironne cependant « Charité bien ordonnée commence par soi-même ». C’est avec désarroi qu’on observe Libercom s’activer à coller son étiquette sur bon nombre de productions cinématographiques venues d’ailleurs. Marketing oblige et ça nous pouvons le leur concéder. En revanche ce qui est inopportun c’est le déversement des millions pur accompagner les acteurs de la série Nafi pour un spectacle ici à Cotonou. Allez voir combien de milliers ont été déposés sur la table avant que Nafi et les sien n’acceptent de fouler du pied le sol Béninois. On avait suffisamment vu Nafi, Hervé, Madou et autres nous faire plaisir. S’ils exportent à présent leur talent c’est parce qu’à leurs détails, ils ont retrouvé à leurs côtés de soutiens de personnes physiques et morales comme Libercom au niveau local. Nos artistes ne demandent qu’à être soutenus. Nombre de productions cinématographiques, artistiques attendent d’être subventionnés pour sortir sur la place publique. Quel talent dont ils ne font pas preuve ? Ils regougent, cependant un coup de pouce s’avère nécessaire. Je vois très mal le publique Ivoirien adopter nos produits. On me dira qu’ils ne sont pas de bonne qualité. Bien évidemment ! A-t-on mis les moyens ? Il n’ y a pas de miracle. Les autres acceptent et applaudissent leurs acteurs culturels, car ils savent que personne ne le fera à leur place. Libercom qui une étiquette étatique ferait mieux de prendre la défense de notre culture. Nous devons adresser notre satisfecit à MTN Bénin pour ses efforts lors du concours de beauté Miss Bénin. On me dira que Libercom est présent aux côtés de l’émission fiesta. Insuffisant nous répondons des artistes. Nous préconisons des actions des actions plus énergiques telles que : Le  financement des production cinématographiques, le financement des productions discographiques, l’organisation d’évènements culturels et ce à peu de frais si tant est le désir de Libercom de s’immisser dans des activités culturelles. Précisons que ce n’est qu’une observation faite par un citoyen. Aussi n’oublions pas que c’est juste Ce que je pense

Affaire à suivre. 

CE QUE JE PENSE : Et si Libercom soutenait nos hommes de culture ?

7 février, 2009
ACTUALITE, MANCHETTE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

Il n’est un secret pour personne que nos hommes et femmes de culture ont besoin d’énormes soutiens : tant financiers que matériels. Là-dessus nous sommes tous d’accord. 

Avant tout chose, Je précise loin de moi un esprit nationaliste ou xénophobe. La maxime claironne cependant « Charité bien ordonnée commence par soi-même ». C’est avec désarroi qu’on observe Libercom s’activer à coller son étiquette sur bon nombre de productions cinématographiques venues d’ailleurs. Marketing oblige et ça nous pouvons le leur concéder. En revanche ce qui est inopportun c’est le déversement des millions pur accompagner les acteurs de la série Nafi pour un spectacle ici à Cotonou. Allez voir combien de milliers ont été déposés sur la table avant que Nafi et les sien n’acceptent de fouler du pied le sol Béninois. On avait suffisamment vu Nafi, Hervé, Madou et autres nous faire plaisir. S’ils exportent à présent leur talent c’est parce qu’à leurs détails, ils ont retrouvé à leurs côtés de soutiens de personnes physiques et morales comme Libercom au niveau local. Nos artistes ne demandent qu’à être soutenus. Nombre de productions cinématographiques, artistiques attendent d’être subventionnés pour sortir sur la place publique. Quel talent dont ils ne font pas preuve ? Ils regougent, cependant un coup de pouce s’avère nécessaire. Je vois très mal le publique Ivoirien adopter nos produits. On me dira qu’ils ne sont pas de bonne qualité. Bien évidemment ! A-t-on mis les moyens ? Il n’ y a pas de miracle. Les autres acceptent et applaudissent leurs acteurs culturels, car ils savent que personne ne le fera à leur place. Libercom qui une étiquette étatique ferait mieux de prendre la défense de notre culture. Nous devons adresser notre satisfecit à MTN Bénin pour ses efforts lors du concours de beauté Miss Bénin. On me dira que Libercom est présent aux côtés de l’émission fiesta. Insuffisant nous répondons des artistes. Nous préconisons des actions des actions plus énergiques telles que : Le  financement des production cinématographiques, le financement des productions discographiques, l’organisation d’évènements culturels et ce à peu de frais si tant est le désir de Libercom de s’immisser dans des activités culturelles. Précisons que ce n’est qu’une observation faite par un citoyen. Aussi n’oublions pas que c’est juste Ce que je pense

Affaire à suivre. 

Chrimsou Z. dans l’univers du gospel

7 février, 2009
ACTUALITE, MANCHETTE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

            Les artistes béninois du gospel d’inspiration traditionnelle lèvent peu à peu du ton. C’est le cas de l’artiste chrimson Z qui le 21 Décembre dernier à fait le lancement de son tout premier album intitulé « ozo hélè ». Cet opus qui a été réalisé entièrement au Bénin est un mélange de Z……… Kaka, Ahangbahou qui prouvent le grand travail qu’à abattu l’artiste et son groupe Kpikpa Jésuton. « ozo Hélè est composé de 04 titres dont « yéyi whlinganto » « Ohan yoyo dé » « Ani wè yo ». Ces différents titres nous parlent en parti des bienfaits de Dieu le tout puissant. De son vieux nom Zannou M. Christophe, chrimson compte mettre bientôt le marché la version moderne de cet album à satisfaire les uns et les autres. Soulignons que ce jeune artiste a choisi faire essentiellement du gospel, ce qui prouve d’ailleurs la forte présence des frères et sœurs en christ lors de ce lancement. Pourvu que ce choix lui favorable. 

 

Constantin NOBIME 

LA BEAUTE VUE CULTURELLEMENT : PELAGIE AHOUAWATO, LA NOUVELLE PERLE DE LA CULTURE DU DANXOME

7 février, 2009
ACTUALITE, MANCHETTE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

Elle incarne dignement la couronne de l’élection de
la Nan du danxomè 2008, étudiante en 2è année de science économique et de gestion d’Abomey-Calavi ; c’est au cours de la soirée du 19 Décembre 2008 et en marge du festival de Danxomè qu’elle a été sacrée. 

Sourire aux lèvres, elle a accepté de s’entretenir avec le culturel. 

¬     Le Culturel : Bonjour Nan 

-         Nan : Bonjour tout le cercle de « Le culturel » 

¬     Le Culturel : Parlez-nous de nous 

-         Nan : « Je réponds au nom de Pélagie AHOUANWATO, j’ai 22 ans, étudiante en 2è année de science économique et de gestion à l’université d’Abomey-Calavi, je suis célibataire et originaire d’Abomey 

¬     Le Culturel : Comment vous est venus l’idée de vous présenter pour le concours de l’élection de
la Nan au festival du Danxomè ? 

-         Nan : J’avais assisté pour une première fois en tant que spectacle à la journée de revalorisation des cultures Fon du Danxomè, organisée par l’association des Etudiants d’Abomey pour le développement et la culture (AEADES), sur le campus d’Abomey-calavi. Fort enthousiasmée par une telle manifestation culturelle, j’ai adhéré l’association et c’est en étant membre que je me suis présentée à l’élection de la « NAN CAMPUS 2008″ dont j’en suis sorti vainqueur et grâce au bureau de Demba Ange ATCHAWE, président actuel de l’association, j’ai postulé au concours de l’élection de

la NAN DANXOME 2008″ 

¬     Le Culturel : Dites-nous ce que vous entendez par Nan 

-         Nan : Nan, c’est cette femme qui a la rondeur et la qualité d’une reine d’Abomey, Nan, c’est cette femme définie ci haut, qui est véritablement en mesure de faire valoir la culture du DANXOME partout où elle sera. 

¬     Le Culturel : « Nan Djègba ». Pourquoi avez-vous choisi ce surnom ? 

-         Nan : C’est pour rendre un vibrant hommage à une reine nommée Djègba-Djègban juste parce qu’elle se drapait de perles (qui veut dire en fongbé : djè) pour se faire valoir aux côtés du roi. 

¬     Le Culturel : Après votre élection Nan campus 2008, vous voici encore Nan Danxomè 2008 : Deux couronnes dans la même année, comment expliquez-vous votre goût à la culture du danxomè ? 

-         Nan : Après être formée par

la Nan Danxomè 2005 et les membres du bureau de GUIDI Hugues, ancien président de l’Association des Etudiants d’Abomey pour le développement et solidarité (AEADES), je possédais les outils nécessaires concernant la culture du Danxomè. Ce qui m’a permis de remporter la couronne de l’élection de la « Nan Campus 2008″, après cette consécration, je me suis encore plus perfectionnée pour participer à l’élection de la « Nan du Danxomè » de décembre 2008 dans le cadre du festival du Danxomè. Je profite de l’occasion que vous m’offrez pour saluer la marraine des « Nan du Danxomè » Mme KAKAÏ GLELE et le Maire d’Abomey Blaise AHANHANZO GLELE qui n’ont ménagé aucun effort pour nous aider. Il faut signaler aussi que c’est Danxomènù qui ont haussé mon goût à la culture du Dansomè. 

¬     Le Culturel : Quel appel avez-vous à lancer aux autres fille qui ne s’intéressent pas à leur culture ? 

-         Nan : Je leur demande de faire valoir leur culture et d’en montrer toute la richesse qu’elle contient, d’être fière de leur culture et de faire ressortir sa valeur à travers le comportement qu’elles auront partout où elles seront car promouvoir sa culture, ce n’est pas se ridiculiser, ni se rabaisser. 

¬     Le Culturel : Maintenant que vous avez un mandat d’un an, quels sont vos projets pour la défense de la culture du Danxomè ? 

-         Nan : Mobiliser les étudiantes ressortissantes du plateau d’Abomey à connaître et à apprendre les richesses de leur culture afin que la journée de revalorisation des cultures Fon du Danxomè de l’année académique 2009-2010 du mois de mai prochain à l’Université d’Abomey-Calavi connaisse un franc succès. 

-         Faire valoir la culture du Danxomè en organisant des journées de sensibilisation dans les établissements scolaires sur la défense de notre culture. Je voudrais finir cette interview en invitant le Ministre de

la Culture Monsieur Galiou SOGLO, Prince du Danxomè à m’accompagner dans mes projets et à donner plus de dynamisme aux hommes de culture. 

¬     Le Culturel : Votre mot de fin 

-         Nan : Je remercie cette jeunesse qui a pensé à faire sortir un journal qui ne parle que de la culture, en l’occurrence son Directeur Général Monsieur Constantin NOBIME et invite tous les hommes de culture à accompagner ce journal « Le culturel qui fait leur promotion. 

      Bélinda KITI 

Zoom sur Kona:  »Je veux être comme avant »

25 novembre, 2008
ACTUALITE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

La musique béninoise évolue de jour en jour avec l’arrivée de plusieurs stars et de plusieurs tendances musicales qui font danser beaucoup de mélomanes. Parmi ces stars, nous pouvons citer  Hermione Kona. 

Dans un quartier à Akpakpa, nous l’avons rencontrée afin de recueillir  ses propos par rapport à son parcours et à l’arrivée d’un nouveau ministre à la tête du ministère de la culture.

(suite…)

NEWS: Miss espoir embaume au « Parfum Chocolat »

17 octobre, 2008
ACTUALITE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

C’était le samedi 30 Août dernier au complexe « Le Chevalier » de Cotonou que l’artiste Miss Espoir lance officiellement son deuxième album. Intitulé  « Parfum Chocolat », cet album est composé de huit (08) titres en somme, dont « Bouger » une version remix du titre éponyme du premier album. « Parfum Chocolat ».amène les mélomanes à traverser l’intimité de miss Espoir. Des titres évocateurs tel que « Tu es périt » ou l’artiste exprime la perte inconsolable de se s deux parents, « Mes erreurs »qui est un titre dans la peau d’une femme qui se repend des erreurs qu’elle a commise et qui au finish ont brisés leur couple. « Amour sans problème » et le « Parfum Chocolat » qui est le titre de l’album réserve l’absence d’en être aimé. Dans ce nouvel album, Espoir non seulement exprime sa tendresse, mais aussi montre son côté show et ses tendances traditionnelles.

(suite…)

NEWS : DJOK VICOZ promet du feu à Lokossa

17 octobre, 2008
ACTUALITE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

Sous le coût de la nostalgie et pour innover une fois encore sous le haut parrainage du maire de
la Commune de Lokossa Mr SOSSOU Dakpè, la star de la musique béninoise nouvelle génération DJOK VICOZ organise un géant concert live au stade de Lokossa le samedi 1er Novembre 2008 à 15 heures. L’artiste entend mettre du feu dans sa localité. Pour ce géant concert, DJOK VICOZ ne sera pas seul. Il sera accompagné de quelques valeurs sûres de la musique béninoise, Togolaise et Congolaise

(suite…)

News: KIINZAH, cette valeur montante.

17 octobre, 2008
ACTUALITE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre de années. Cet adage va à ravir avec le personnage de Miss KIINZAH. Seulement âgée de 23 ans, mlle Fadonougbo Maryyane Diane, puisque c’est d’elle qu’il s’agit met tout le monde d’accord sur son talent. Après ˝perle d’Ebène˝titre par lequel elle s’est révélée au grand public. Elle récidive avec « Toi et Moi » titre tout aussi captivant qui nous permet de lui conférer son statut de valeur montante.

(suite…)

News: Stella, une révélation

17 octobre, 2008
ACTUALITE, SHOWBIZ | Pas de réponses »

Après avoir longtemps travailler sous le label de plusieurs artistes béninois, Stella de son vrai nom Christella met sur le marché son tout premier album intitulé ˝Révélation˝. La nouvelle étoile montante de la musique béninoise met dans ce chef d’œuvre son désir et son amour pour la chose musicale. Un album riche en sons et en couleurs est composé de 08 titres entre autre ˝Wahat me ? « Kinklin » « Lèkowa » qui sondes morceau très rédacteur et nous parle des veçus quotidiens de l’amour et du pardon

(suite…)

123

muzik74 |
alvin et les chipmunks |
LE BLOG DE MYLENE F. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chanteursetchanteuse
| Nouvelle Scene Francaise
| groblog